Les vitrages à intercalaires chauds (warm edge)

Les avantages des vitrages à intercalaires chauds (warm edge) en remplacement des intercalaires standards en aluminium:

Les déperditions de chaleur pendant l’hiver ou le surchauffage des habitations pendant l’été sont des éléments importants pour les performances énergétiques et le confort de toute habitation. La diminution de la consommation d’énergie est devenue une priorité dans le contexte de l’augmentation continue des couts pour le chauffage des habitats et également des problèmes engendrés par l’échauffement global suite aux émissions de CO2. Les fabricants de menuiseries ont pour objectif, dans ce contexte, la fabrication des portes et fenêtres de plus en plus isolantes avec des coefficients de transmission thermiques (Uw) de plus en plus faibles. La nouvelle génération de vitrages avec des intercalaires thermiques chauds (warm edge) représente un grand pas en avant pour atteindre ces objectifs.
Les vitrages équipés de la technologie warm edge sont fabriqués en matériaux thermoplastiques. Il s’agit des profilés situés à la périphérie de chaque double ou triple vitrage, entre les deux ou trois couches de verre. Ces profilés ont une section variable en fonction de l’épaisseur de la lame d’air du vitrage. En français, on parle de « vitrage avec intercalaires chauds » lorsque l’intercalaire utilisée à des performances thermiques améliorées par rapport aux profils métalliques utilisés habituellement. En utilisant les vitrages équipés de la technologie warm edge on diminue sensiblement le refroidissement des bords des fenêtres pendant l’hiver ainsi que leur surchauffage pendant l’été.

Les principaux avantages des vitrages équipés de la technologie warm edge par rapport aux intercalaires standards en Aluminium:

1. L’utilisation de ces profilés permet un avantage d’environ 0,1w/(mk) sur le coefficient de transmission Uw de la fenêtre. Cela peut sembler dérisoire, mais les niveaux réglementaires actuels en matière de performances thermiques étant parfois difficile à atteindre, ces vitrages à technologie warm edge permettent, à conception égale, des avantages de 5 à 7% sur les performances thermiques de l’ensemble de la paroi vitrée.

2. Suite à la diminution de la consommation d’énergie il résulte une diminution des émissions de CO2, avec un impact positif sur le réchauffement global.

3. En utilisant les vitrages à technologie Warm Edge, on constate une augmentation allant jusqu’à 10°C de la température au niveau des bords des fenêtres. Une augmentation sensible du confort est constatée suite aux réductions des zones froides proches des fenêtres et en ce qui concerne la diminution des courants d’air froid à l’intérieur des habitations.

4. La condensation en surface des vitrages est diminuée significativement, voire éliminée. Les risques des infiltrations d’eau et des moisissures (sources des allergies et/ou maladies respiratoires graves) sur les surfaces des fenêtres sont fortement diminués.

En utilisant les vitrages équipés de la technologie warm edge dans une habitation standard ayant une surface vitrée d’environ 40 m², on estime que les économies d’énergie et des émissions de CO2 sont celles reprises dans le tableau ci-dessous:

Les économies d’énergie et des émissions de CO2

L’utilisation des intercalaires chauds (warm edge) à la place des intercalaires conventionnels en aluminium réduit le transfert d’énergie thermique appliqué de manière périphérique aux bords des fenêtres, entre l’intérieur de l’habitation et l’extérieur.

SuperLowE super faible emisivite bords en aluminium vs intercalaire chaud warm edge